Papier fait main

Depuis longtemps, j'avais dans mes plans de faire du papier maison. J'avais du mal à passer à l'action car les tutos que j'avais vus (il y en a des tonnes sur YouTube) me semblaient compliqués et longs. Mais, l'occasion s'est présentée récemment, quand mon chum m'a demandé de l'aider à détruire les archives de paperasse de sa compagnie! Me voici avec des tonnes de papier que je peux recycler.


Le but de cet article n'est pas de réinventer la roue, mais plutôt d'être créative avec le processus de base de faire du papier à la main et de partager mon expérience.


Mon expérience:


Comme les papiers traînaient dans les boites depuis longtemps, j'ai décidé d'ajouter une étape en faisant tremper le papier déchiré en morceaux de 2 pouces carrés environ, toute une nuit dans un bain fait d'eau et d'eau de javel (en suivant les proportions d'usage). Cette étape m'a permis de:

  • désinfecter le papier;

  • effacer l'encre qu'il y avait dessus;

  • le blanchir;

  • le ramollir.


Le lendemain j'ai donc fait des boules avec le papier déjà bien en pulpe, désintégré et je les ai essorées avant de les mettre dans le mixeur avec le même volume d'eau propre.


Après quelques essais pour prendre en main le cadre et le processus pour récupérer la pulpe, avoir une épaisseur régulière, j'ai décidé d'utiliser les fleurs séchées que j'ai stocké en nettoyant mes plates-bandes l'automne dernier. J'avais des roses, des fleurs sauvages, des lys, etc.


J'ai aimé le résultat et le feeling organique du papier.



J'en ai fait plusieurs "batch", mais j'obtenais toujours plus ou moins la même couleur, monochrome à cause des fleurs séchées. Alors j'ai décidé d'aller faire une petite cueillette de fleurs fraîches de toutes les couleurs dans mon jardin et d'essayer avec...



Après plusieurs essais infructueux car les fleurs décollaient une fois le papier sec, j'ai ajusté ma technique encore et encore pour finalement arriver à quelque chose qui est assez satisfaisant. Mais je dois encore m'améliorer. Et franchement, je ne vois pas d'autres moyens que de faire des essais-erreurs. La technique c'est bien, mais rien ne se passe si on ne recommence pas encore et encore et encore. C'est ce que je retire de cette première expérience de faire du papier à la main. J'ai adoré le processus, tout le processus et surtout de retourner chaque page une fois sèche et découvrir comment les fleurs se sont placées sur le papier. Totale découverte, pas de contrôle.

Surtout ne pensez pas que je les ai tous réussis! Comme toujours 30% de bons et 70% d'erreurs. Mais la belle nouvelle c'est que si la page ne vous plait pas, vous pouvez le remettre dans l'eau et recommencer. Pas de perte!


Voici quelques photos des différentes pages créées et quelques "close-up"






Lancez-vous, Sky is the limit!


  • Facebook Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Icône social Instagram

©2018-2020 - Atelier VertFramboise. Tous droits réservés